Une situation préoccupante au pays des kangourous

1 août 2019

Notre section Coin Phytosanitaire de ce mois-ci vous présente des informations relatives aux nouvelles mesures visant à la protection contre la punaise marbrée qui seront obligatoires pour tous les exportateurs vers l’Australie à partir du 1 septembre et que nous avons envoyées par courriel à nos clients du programme d’inspection. Heureusement, pour ceux d’entre vous qui fournissez des palettes et des matériaux d’emballage en bois pour les produits à destination du pays des kangourous, il vous suffit de vous conformer aux exigences de la NIMP Nº 15. Il est toutefois important de lire ces informations attentivement et de bien comprendre vos obligations envers vos clients qui exportent vers l’Australie en ce qui concerne les emballages en bois que vous leur fournissez. 

Les nouvelles mesures australiennes soulignent l'intérêt croissant des marchés internationaux aux parasites transportés comme contaminants dans les produits importés ou bien dans les moyens de transport utilisés. L’attention portée à ce sujet est devenue tellement importante que nous avons été récemment nommés pour siéger à un comité de l’Organisation nord-américaine pour la protection des plantes qui s’occupe de ces parasites tout en cherchant la meilleure façon de les combattre. Bien que la NIMP Nº 15 ait contribué énormément à atténuer la propagation des insectes foreurs du bois, elle n’a pas encore démontré son efficacité contre les parasites contaminants puisqu'elle s’adresse spécifiquement aux insectes foreurs du bois, qui sont pour la plupart propres à un hôte spécifique.

Qu’est-ce que cela signifie et pourquoi cela me touche même si je n’ai aucun rapport avec la NIMP Nº 15?

Les parasites contaminants sont bien plus opportunistes quant aux hôtes qu’ils choisissent et peuvent par conséquent se loger dans un large nombre de produits. Il est donc beaucoup plus difficile de se prémunir contre eux, d’où le vaste éventail de produits ciblés par les mesures instaurées en Australie.

Cependant, le fait que l’Australie ait laissé les emballages en bois en dehors de la liste de produits ciblés et accepte désormais la certification NIMP Nº 15 rend les producteurs des emballages en bois entièrement responsables de s'assurer que les produits fabriqués sous le couvert du Programme TC seront conformes aux normes internationales qui s’appliquent dans le pays. Même si nous ne parvenons pas à éviter la contamination de nos produits une fois qu'ils quittent nos établissements, nous pouvons entreprendre les démarches nécessaires pour adhérer pleinement aux normes les plus exigeantes quant au choix des matériaux utilisés, l’application correcte des marques CIVP, les tolérances d’écorce et l’utilisation de la Déclaration concernant les emballages en bois requise par les autorités australiennes. Ceci aidera sans doute à dévier l’attention de nos emballages en bois et à éviter des conséquences négatives sur le commerce.

Si jamais les emballages en bois feraient l’objet de contrôles, ils seraient probablement soumis au même genre de mesures que les produits ciblés, c’est-à-dire, et tel que dans le marché interne, on devrait les traiter dans un établissement autorisé, les enregistrer avec le gouvernement australien et confirmer qu'ils sont libres de parasites avant de les embarquer dans les cinq jours qui suivent au traitement. Ces mesures étant pour la plupart irréalisables, il faut considérer un plan alternatif tel que le traitement de tous les produits emballés dans du bois à leur arrivée en Australie. Dans ce cas, tous les produits exportés dans un emballage en bois, y compris les produits non-ciblés, feraient l’objet de traitement. Vos clients se retrouveraient alors dans l'obligation d'envisager l’utilisation d’emballages alternatifs libres de bois. 

Nous vous tiendrons informés de la suite de cette histoire. Pour l’instant, nous vous recommandons vivement d'identifier vos clients qui exportent vers l’Australie et de discuter l’affaire avec eux. C’est en vous assurant que vous et vos clients adhérez strictement tant aux exigences de la NIMP Nº 15 qu’à celles de la déclaration d’emballage que vous contribuerez largement à ce que les emballages en bois demeurent l’option optimale pour nos clients qui exportent vers l’Australie.

11-1884 Merivale Road, Ottawa, ON, K2G 1E6
T. 613.521.6468 ou 1.877.224.3555 F. 613.521.1835 ou 866.375.1835
info@canadianpallets.com
© Copyright 2018 CWPCA ACPCB. Tous droits réservés.
Conception Web par Adeo

Demande d'application du programme HT

Vos informations
Compagnie:
*Nom:
*Courriel:
*Téléphone:
Commententaires / Questions: