Un mot du directeur général - mars 2014

1 mars 2014

Le mois dernier j'ai représenté notre association à la conférence annuelle de la National Wood Pallet and Container Association. J'aimerais rapporter aux membres de notre association ce qui pourrait être intéressant pour notre secteur au Canada.

Prévisions économiques – Dans l'ensemble le sentiment de nombreux participants est que l'économie et la demande de produits d'emballage en bois s'améliorent. Globalement, le niveau de confiance des entreprises se renforce fortement. La possibilité que les USA deviennent énergétiquement autosuffisants dans les prochaines années, grâce aux nouvelles sources de gaz et pétrole, commence vraiment à avoir un impact sur des domaines qui affectent nos affaires au Canada, comme nous allons le voir. Cependant, de nombreux participants ont regretté le fait que si l'ensemble du marché des matériaux d'emballage en bois, et en particulier la demande de palettes s'améliorait, c'est aussi le cas de la concurrence pour le bois d'autres secteurs industriels. Par conséquent, cela entraîne des prix plus élevés pour nos coûts de matières premières.

Tendances du marché du bois – Beaucoup de fabricants de palettes à qui j'ai parlé sont vraiment inquiets de la disponibilité du bois et des prix allant crescendo. Du côté du bois mou, les usines américaines de bois mou dans le sud-est et le nord-ouest voient une augmentation de la demande et rapportent des niveaux de bénéfice élevés. Du côté du bois franc, il y a une concurrence renforcée pour les matériaux dans différents secteurs. Les usines américaines de planchers achètent du chêne vert pour alimenter un secteur du logement qui reprend. Les voies ferrées sont renouvelées pour couvrir les besoins croissants du secteur du pétrole et du gaz. Par conséquent, les voies ferrées payent de meilleurs prix pour les traverses que ce que le secteur des palettes ne paye pour des carrés. . Ce que j'ai entendu qui m'a vraiment surpris c'est qu'on estime que 350 millions de pieds planches de bois franc vont être acheté cette année pour des plateformes de bois utilisées pour la stabilisation des sols pour les engins de chantiers utilisés dans l'industrie pétrolière et du gaz. C'est une nouvelle demande sur le marché des carrés de bois franc qui sont typiquement utilisés pour découper des pièces pour palettes. La concurrence pour le bois franc de qualité industrielle est importante et ces concurrents payent des prix d'or pour le bois.

Les manufacturiers américains de palettes dans l'est et le centre des USA s'assuraient de maintenir le contact avec leurs grossistes de bois canadiens qui leur fournissent des wagons de tremble pré-coupé. Le renforcement de la demande américaine de bois de qualité industrielle du Canada et la montée du dollar américain face au dollar canadien sont deux tendances qui sont prévues pour durer dans le bilan de cette année.

Il y avait beaucoup de discussions autour de la difficulté pour les manufacturiers de palettes à augmenter leurs prix pour couvrir les coûts croissants du bois dans un contexte de marché où les clients exigent de n'avoir aucune hausse de leur coût, voire même des baisses de prix dans certains cas, dans leur chaîne d'approvisionnement. Il y avait de nombreux débats dans les présentations auxquelles j'ai assisté concernant les stratégies axées sur le client pour aider les acheteurs de matériaux d'emballage en bois à comprendre l'influence des coûts des matières premières sur le prix des produits finis. Il y a toujours des discussions difficiles dans notre secteur. Le consensus entre les manufacturiers de palettes et leurs clients est qu'une communication régulière avec les clients et des outils efficaces (comme les graphiques du bois de l'ACMPC) utilisés pour montrer les tendances des marchés des matières premières constituaient la méthode la plus efficace pour ouvrir une discussion sur une hausse des prix.

Approvisionnement en équipement – J'ai parlé à de nombreux fabricants de matériel de clouage et sciure qui m'ont rapporté avoir des carnets de commandes très pleins, certains fournisseurs expliquant qu'ils prenaient des commandes à 8 à 9 mois. Les manufacturiers de matériel de transformation du bois et assemblage de palettes n'ont pas vu un tel niveau de demande pour leurs produits depuis plusieurs années. Cependant, le problème de la vente d'équipement neuf est que ces fabricants doivent souvent aider leurs clients à retirer leurs vieux équipements en premier lieu. Cela signifie qu'il devrait y avoir une meilleure disponibilité et potentiellement des bonnes affaires à faire sur l'équipement d'occasion cette année. J'ai aussi pu parler à des manufacturiers qui ont partagé avec moi certains des défis qu'ils doivent relever pour vendre sur les marchés canadiens ces temps-ci. . Ils ont rapporté des difficultés à mettre à niveau leurs installations avec des dispositifs de sécurité pour satisfaire l'Association canadienne de normalisation (CSA), et dans le cas des séchoirs, obtenir l'approbation de l'Office des normes techniques et de la sécurité local. Ainsi lorsque les entreprises canadiennes achètent des équipements en dehors des USA, il est bon de prévoir du temps et de l'argent supplémentaires pour les mettre à niveau et respecter les normes de sécurité canadiennes.

Pour finir, la Recyclers Conference de la NWPCA 2014 est susceptible de se tenir à Détroit en septembre. Ceci nous offre une bonne opportunité d'organiser un voyage en bus pour les membres de l'ACMPC pour assister aux visites d'usine et réseauter avec nos collègues du secteur au sud de la frontière. Attendez-vous à en entendre parler dans le mois à venir.

PO Box 280 ,Carleton Place, ON, K7C 3P4
T. 613.521.6468 ou 1.877.224.3555 F. 613.521.1835 ou 866.375.1835
info@canadianpallets.com
© Copyright 2018 CWPCA ACPCB. Tous droits réservés.
Conception Web par Adeo

Demande d'application du programme HT

Vos informations
Compagnie:
*Nom:
*Courriel:
*Téléphone:
Commententaires / Questions: