Un mot du directeur général - Juillet 2015

1 juillet 2015

Industrie des emballages en bois : enjeux et initiatives

Tendance à surveiller : La gestion des produits

Brian Isard

Dans les années 80, les sites d’enfouissement commençaient à se faire de plus en plus difficiles à développer et à financer, c’est alors que les gouvernements à tous les niveaux ont commencé à prendre au sérieux la question des systèmes de récupération des déchets.  Le résultat souhaité était de réduire le flux de matières dans les sites d’enfouissement et de les recycler ou de trouver un autre usage pour celles-ci. Ces règlements sur les systèmes de récupération sont toujours en vigueur, mais n’ont pas été assez efficaces pour réduire le flux de matières recyclables qui aboutissent dans les sites d’enfouissement. 

Partout au pays, les gouvernements ont un grand défi à relever en élaborant une politique et un programme de réglementation efficaces qui obligeront les fabricants de produits qui finissent généralement aux déchets à se conformer aux programmes de récupération des déchets.

Par conséquent, le secteur de la gestion environnementale qui a connu une croissance importante au cours de la dernière décennie est celui de la gestion des produits.  À ce jour, on peut compter plus de 165 programmes de gestion des produits mis sur pied dans tout le Canada. 

De nos jours, le traitement des déchets est pris beaucoup plus au sérieux au Canada. Les gouvernements provinciaux sont récemment devenus plus impliqués dans la mise en vigueur de la gestion des produits chez une grande variété de produits manufacturés.

Le but de la gestion des produits est de responsabiliser les industries qui conçoivent, produisent, vendent ou utilisent un produit à minimiser l’impact que le produit aura sur l’environnement à travers toutes les étapes du cycle de sa vie, y compris la gestion de fin de vie. Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessous, au cours des dernières années, nous avons pu observer une vague de nouveaux programmes pour divers produits manufacturés.

 

Source: Canadian Product Stewardship Council

 

Il est intéressant de souligner que les emballages en bois ne figurent pas dans la liste des produits qui doivent être réglementés dans aucun des nouveaux programmes de gestion des produits au Canada. L’industrie des matériaux d’emballage en bois (MEB) et l’industrie transformatrice des déchets en bois ont commencé tôt à réutiliser, recycler et gérer efficacement les produits d’emballage en bois à leur fin de vie en les destinant à une variété d’utilisations. 

À mon avis, la transformation des déchets en bois est à la fois un élément essentiel de toute entreprise d’emballage en bois et de l’industrie d’emballage en bois en général.

J’ai acquis une grande partie de mon expérience avec des meuleuses rotatives électriques en ligne dotées d’une trémie de remplissage et à arbre unique pour accomplir le travail, mais beaucoup de gens de l’industrie considèrent les meuleuses avec une cuve comme leur meilleur outil.

La transformation des déchets en bois est une requête difficile lorsqu’il faut adapter les matériaux de bois franc, de bois mou et non-uniformes pour la transformation, tout comme l’élimination des clous du matériau traité.  Le coût de la transformation des déchets en bois est élevé non seulement à cause de l’investissement dans des machines de meulage actuelles, mais aussi à cause de l’équipement de manutention et d’entreposage nécessaires. Notre industrie a travaillé dur pour trouver des locaux commercialement acceptables pour les déchets en bois.

Spécialement lors du recyclage de palettes, les déchets en bois génèrent un volume considérable de planches de réparation, de retailles et de palettes de taille qui les indispose à la vente. Dans notre industrie, plusieurs ont commencé à transformer les déchets en bois parce que la compaction de ceux-ci est très faible, ce qui peut compromettre le poids du chargement lorsqu’ils sont transportés hors du site.

Au début, une grande partie des déchets en bois qui étaient transformés étaient utilisés pour fournir de l’énergie aux sites de récupération des déchets.  L’énergie des déchets en bois représente toujours un grand marché.  On estime que dans le Sud de l’Ontario, 250 chargements de matériaux en bois transformés sont transportés à chaque jour à une seule installation de l’autre côté de la frontière dans l’État de New York.

Les marchés pour les déchets en bois sont segmentés entre le matériel de compostage, l’aménagement paysager et les structures pour contrôler l’érosion. Ils servent aussi pour des produits comme le paillis d’une couleur rehaussée, la litière pour animaux, les combustibles de biomasse et comme matière première pour les matériaux de construction. La caractéristique essentielle de la transformation des déchets en bois et du recouvrement des coûts est la compréhension de vos marchés en termes de demande des consommateurs pour un produit uniforme et utilisable qui répondent aux exigences du client.

Il y a bon nombre de membres de notre association qui ont démontré leur leadership en assurant que les emballages en bois à leur fin de vie sont gérés de façon écologiquement durable.  Parmi les exemples :

Notre industrie a été un chef de file pour ce qui est de répondre à la demande de gestion des produits et assurer que les produits que notre industrie manufacture ne finissent pas aux déchets.

PO Box 280 ,Carleton Place, ON, K7C 3P4
T. 613.521.6468 ou 1.877.224.3555 F. 613.521.1835 ou 866.375.1835
info@canadianpallets.com
© Copyright 2018 CWPCA ACPCB. Tous droits réservés.
Conception Web par Adeo

Demande d'application du programme HT

Vos informations
Compagnie:
*Nom:
*Courriel:
*Téléphone:
Commententaires / Questions: